Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Découvrez tous les sites de la Région de l’Oriental

Actualités

Énergie : La centrale thermique de Nador pour fin 2021

28/10/2016 | Année 2016

D’une capacité de 1.320 MW, la centrale thermique à charbon de Nador doit être mise en service fin 2021. À l’achèvement des études, en cours, et du processus d’adjudication, les travaux de construction de ce mégaprojet devront démarrer en 2018 et durer environ 46 mois.

La centrale thermique de Nador est désormais l’une des priorités de l’ONEE. Dans son plan d’investissement à l’horizon 2020 fraichement dévoilé, elle figure parmi les principaux et plus grands projets de l’Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), aux côtés de la centrale à charbon propre de Safi, en cours de construction. Selon ce plan d’investissement, la centrale thermique à charbon de Nador, d’une capacité de 1.320 MW, doit être mise en service fin 2021. Sa construction doit ainsi être lancée en 2018 pour être achevée après environ 46 mois de travaux.

Rappelons que la concrétisation de ce projet, jugé à haut rendement utilisant des procédés les plus modernes pour le respect de l’environnement, était conditionné par la visibilité qu'allait permettre la feuille de route sur le gaz naturel qui prévoit de développer des centrales à cycles combinés à moyen et long termes. L’Office dispose déjà d’un portefeuille de sites qualifiés pour abriter ces futures centrales, afin de faire face aux besoins en capacité additionnelle de production d’électricité à l’horizon 2025 et au-delà. En effet, dans la cadre du Plan national de développement de l’utilisation du gaz naturel, essentiellement sa Phase 1 «Projet Gas To Power», dévoilé fin 2014, quatre cycles combinés CCGT fonctionnant au gaz naturel, totalisant une puissance d’environ 2.400 MW ont été planifiés. Deux cycles seront construits à Jorf Lasfar et les deux autres à Dhar Doum au nord de Kénitra.

Entre temps, il fallait lancer d’autres mégaprojets pour faire face à la demande en électricité devant connaître une forte croissance : +6,2% en moyenne entre 2017 et 2025.

L’ONEE-Branche Électricité avait ainsi décidé en 2015 de mettre sur les rails le processus de réalisation de la centrale thermique de Nador, en lançant les premières études. Aujourd’hui donc, le projet se précise, favorisé notamment par l’opportunité que permettra un autre grand projet, le futur port de Nador, pour importer le charbon à utiliser dans la centrale à construire. D’ailleurs, le site prévu pour le projet de centrale (d’une superficie de 160 ha) est attenant à celui destiné au projet du Port de Nador West Med, situé dans la baie de Betoya à l’est de Nador.

La centrale sera développée sous le schéma IPP (production indépendante d'électricité) à travers un processus d’appel d'offres international portant sur la conception, le financement, la construction, l'exploitation et la maintenance de ce projet. L’investissement estimé pour la centrale de Nador, qui consiste en la construction de deux unités à charbon de 660 MW chacune, est d’environ 23 milliards de DH. Soit le même niveau que pour la centrale de Safi (1.386 MW) qui, elle, doit être mise en service en 2018, permettant de couvrir environ 25% des besoins en électricité du pays.

Source : Le Matin